CAF: cette nouvelle réforme qui va tout changer et cela ne va pas vous plaire

Beaucoup trop de bénéficiaires potentiels ne réclament pas leurs aides. La CAF met alors en place une réforme qui va tout chambouler.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La CAF propose bon nombre d’allocations aux Français en situation de précarité. Pourtant, beaucoup de bénéficiaires de ces aides sociales ne les réclament pas. Cela s’explique souvent par la complexité des démarches à faire pour demander les aides. Pour résoudre ce problème, la CAF a décidé de lancer une grande réforme sur le versement de ses allocations.

Malheureusement, seuls quelques départements pourront en bénéficier dans un premier temps.

Une nouvelle réforme pour réduire le taux de non-recours aux aides sociales

Malgré tous les efforts déployés par la CAF pour simplifier l’accès aux aides, bon nombre de bénéficiaires ne les touchent pas. Et ce, pour la simple raison qu’ils ne réclament pas les allocations auxquelles ils ont droit.

Selon les enquêtes menées par, ces personnes ne demandent pas leurs allocations, car elles craignent la complexité des démarches.

Pour permettre à plus de monde d’accéder à ces coups de pouce financier, la CAF met en place une nouvelle mesure.

A partir de cet automne, les allocataires n’auront plus à faire de démarches pou réclamer leurs aides. Ainsi, les allocations reviendront automatiquement aux personnes éligibles. Pour appliquer cette réforme, la CAF procèdera au pré-remplissage des formulaires des allocataires.

À découvrir Ces 2 marques de crème visage à éviter selon 60 millions de consommateurs

La CAF des aides sociales s’appuiera sur les informations que lui transmettent les employeurs et les autres organismes pour remplir les formulaires. Il ne restera plus aux à allocataires qu’à vérifier et valider les informations.

Et ils recevront directement les aides auxquelles ils sont éligibles, même s’ils n’en font pas la demande.

En plus de faciliter la vie des allocataires, cette réforme initiée par la CAF permet aussi de lutter contre les fraudes. En effet, beaucoup de personnes n’informent pas l’organisme des aides sociales de leur changement de situation.

Ainsi, même si leurs revenus dépassent les plafonds de ressources, ils touchent toujours les allocations qui devraient revenir aux vrais bénéficiaires.

Les départements concernés par cette nouvelle mesure de la CAF

La nouvelle mesure lancée par la CAF relève d’une promesse de campagne d’Emmanuel Macron en 2022. Et l’automatisation des versements profitera à tous les allocataires, sans exception.

Si la réforme se révèle efficace, le taux de non-recours aux aides sociales diminuera considérablement.

Cependant, le système n’en est encore qu’à la phase d’expérimentation qui débutera cet automne. Et seuls quelques départements se retrouvent concernés.

À découvrir Cette marque de barbecue est très dangereuse selon UFC-Que Choisir

Ainsi, si vous n’habitez pas dans ces régions, vous devrez patienter encore pendant plusieurs mois avant de pouvoir en bénéficier. La CAF doit encore évaluer la réelle efficacité du dispositif avant de le déployer dans tout le pays.

Cela afin d’éviter les problèmes techniques qui peuvent pénaliser encore plus les allocataires, au lieu de les avantager.

Parmi les départements qui profiteront du nouveau système de versement de la CAF, il y a les Pyrénées-Atlantiques et les Alpes-Maritimes. L’automatisation de l’attribution des aides concernera aussi l’Hérault, les Ardennes et l’Aube.

Les habitants de ces 5 départements pourront expérimenter les avantages de la réforme dès ce mois d’octobre.

Il faut aussi savoir que l’automatisation des versements, pendant cette phase de tests, ne concerne pas toutes les aides. La CAF a décidé de l’appliquer, dans un premier temps, sur le RSA, pour lequel le taux de non-recours atteint les 43 %.

Les allocataires qui touchent la prime d’activité et les aides au logement feront aussi partie de l’expérimentation.

Si tout se passe bien, la CAF généraliser le nouveau système de versement à toute la France en mars 2025.


Supportez notre travail en partageant cet article !