Permis de conduire: la fin du papier rose approche, la date limite pour le changer

Le permis de conduire est amené à évoluer. En 2024, il sera le terrain de nombreux changements et l'un d'eux concerne le papier rose.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Dans quelques années, les détenteurs du permis de conduire ne pourront plus conduire sur le territoire français. La raison est simple, le fameux papier rose deviendra obsolète.

Le permis de conduire et ses nombreuses réformes

Au fil des années, le permis de conduire a énormément évolué. Si les règles restent les mêmes, son mode de fonctionnement a changé du tout au tout depuis le 1ᵉʳ janvier 2024.

Depuis le début de l’année, plusieurs réformes touchant les contraventions, l’assurance auto. Mais aussi l’âge légal d’obtention du permis sont en cours de mise en œuvre.

Parmi ces réformes, certaines entreront en application prochainement et affecteront non seulement les futurs automobilistes. Mais aussi les conducteurs actuels.

Par exemple, désormais, les excès de vitesse inférieurs à 5 km/h ne seront plus sanctionnés par un retrait de point. De plus, l’âge légal pour passer le permis se veut abaissé à 17 ans.

Depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, les excès de vitesse continueront d’entraîner une amende de 68 €. Cependant, ils ne seront plus sanctionnés par une perte de points pour les infractions inférieures à 5 km/h au-dessus de la limitation.

À découvrir Ces 2 marques de crème visage à éviter selon 60 millions de consommateurs

Pour les excès de vitesse supérieurs à 50 km/h, l’amende sera de 135 €. L’abaissement de l’âge minimal pour passer le permis de conduire est déjà en vigueur depuis le début de l’année, permettant à présent de passer l’examen dès 17 ans.

La conduite à 17 ans devient la norme

À présent, les Français peuvent obtenir leur permis de conduire à 17 ans. Cette mesure a été votée l’an dernier et mise en place pour désengorger les auto-écoles.

L’annonce de cette réforme par Élisabeth Borne en juin 2023 avait surpris de nombreux observateurs. Il faut dire que le gouvernement souhaite ainsi offrir plus d’indépendance aux jeunes, en particulier ceux en apprentissage.

Cette réforme très attendue permet donc aux jeunes d’accéder plus tôt à l’autonomie que procure la conduite automobile. Cette modification, qui abaisse l’âge légal pour le permis à 17 ans, se veut ainsi perçue comme une petite révolution.

Elle favorise ainsi une mobilité autonome et une maturité plus précoce. Les auto-écoles doivent maintenant s’adapter pour encadrer ces jeunes conducteurs, et les compagnies d’assurance auto devront revoir leurs politiques.

Par ailleurs, depuis la semaine dernière, il se dit possible d’obtenir son permis au format digital. Depuis le 1ᵉʳ mars 2024, les détenteurs du permis BEA peuvent se former au permis B sans attendre trois mois, facilitant ainsi l’accès à la conduite.

Cette réforme vise à s’aligner sur les normes européennes et à encourager la mobilité des conducteurs au sein de l’Union européenne. La formation sur simulateur est renforcée, passant d’une à deux heures, afin de mieux préparer les candidats à diverses situations de conduite.

À découvrir Cette marque de barbecue est très dangereuse selon UFC-Que Choisir

La fin du papier rose pour les détenteurs du permis de conduire

Synonyme de liberté, le permis de conduire est une étape incontournable pour beaucoup. Sans permis, il se veut souvent impossible de se rendre en ville ou même de travailler.

En effet, les transports en commun en milieu rural se disent souvent très limités. Maintenant accessible dès 17 ans, le permis de conduire bénéficie de nombreuses options de financement, comme le compte CPF.

Parmi les évolutions récentes, le célèbre document rose a changé de format. À l’origine en papier, il se disait peu durable et, depuis 2013, il a fait l’objet d’un remplacement par une carte plus résistante.

Ainsi, les détenteurs de l’ancien format devront à terme procéder à l’échange. Pour des raisons de conformité internationale, le permis de conduire en format papier rose se veut donc voué à disparaître.

Le nouveau format carte, avec sa puce intégrée, se dit beaucoup plus difficile à falsifier. D’ailleurs, il peut se voir ajouté à l’application France Identité et permet également de servir de justificatif d’identité sans pièce d’identité supplémentaire.

Il s’agit donc d’une véritable révolution pour les distraits. Si vous possédez un permis de conduire ancien format, vous avez jusqu’au 19 janvier 2033 pour le remplacer.

Au-delà de cette date, vous risquez une amende de 11 euros, majorée à 38 euros. Si vous souhaitez anticiper ce changement, vous pouvez faire une demande dès maintenant via le site de l’ANTS, mais cette opération vous coûtera 25 euros.


Supportez notre travail en partageant cet article !