Chèque énergie: cette arnaque explose ne vous faites plus avoir

Le chèque énergie a fait son grand retour cette année. Cependant, de nombreux Français ont été victimes d'une vaste arnaque...

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Chaque année, le chèque énergie fait son petit effet. Cependant, de nombreux Français ont été victimes d’arnaque, alors il existe des moyens

Le chèque énergie, un gage de confiance

Le chèque énergie a été reconduit pour une année supplémentaire. En avril, des millions de Français l’ont reçu en fonction de leur zone de résidence.

Si vous avez obtenu un chèque énergie pour l’année 2023, il se veut donc crucial de l’utiliser rapidement. La date limite pour en bénéficier était fixée au 31 mars 2024, après quoi les fournisseurs d’énergie ne seront plus tenus de l’accepter.

Ce chèque, d’une valeur comprise entre 48 et 277 €, peut se voir utilisé pour régler des factures d’énergie, acheter des combustibles comme le bois ou le fioul. Mais aussi financer des travaux de rénovation énergétique.

Si ces travaux se disent prévus après le 31 mars, il était possible d’échanger le chèque contre un chèque travaux, valable deux années supplémentaires. Pour être éligible au chèque énergie, certains critères doivent être respectés.

Tels que le revenu fiscal de référence et le nombre d’unités de consommation du foyer. Il existe aussi des chèques exceptionnels comme le chèque fioul, le chèque bois et le chèque énergie exceptionnels, qui doivent également s’utiliser avant le 31 mars 2024.

À découvrir Cette marque de barbecue est très dangereuse selon UFC-Que Choisir

Cette année, près d’un million de ménages ont donc été oubliés lors de l’envoi automatique des chèques énergie. Plusieurs associations de défense des consommateurs ont lancé une alerte à ce sujet.

Des fraudes qui se multiplient

Les fraudeurs utilisent fréquemment le téléphone pour obtenir des informations personnelles sensibles. Ils se font passer pour des agents du gouvernement, du chèque énergie ou de votre fournisseur.

Ces derniers demandent donc des informations telles que votre numéro d’identification fiscal et votre mot de passe. Cependant, les agents officiels ne demandent jamais ces informations par téléphone, il s’agit d’une arnaque.

De plus, ces derniers recommandent de ne pas communiquer vos informations sensibles ni de communiquer votre numéro fiscal. Si des escrocs disposent de votre numéro et de votre mot de passe, ils peuvent usurper votre identité en ligne.

De plus, votre relevé d’identité bancaire (RIB), accessible depuis l’espace client du chèque énergie peut se voir utilisé frauduleusement pour des prélèvements automatiques non autorisés. Mais aussi l’ouverture de comptes, l’obtention de crédits en votre nom.

Les escrocs peuvent prétendre donc vérifier votre éligibilité au chèque énergie pour obtenir directement vos informations bancaires. Cela constitue une tentative claire de phishing.

Le chèque énergie soumis aux arnaques

Sachez que les agents ne demandent jamais ce type de renseignement par téléphone. Si on vous appelle, raccrochez immédiatement et signalez l’incident à votre banque et aux autorités.

À découvrir CAF: le montant de la prime d’activité si vous touchez 1800 euros par mois

Il arrive que les escrocs envoient donc des mails frauduleux vous demandant de vous connecter à votre espace client du Chèque énergie via un lien qui mène à un faux site. Les agents qui gèrent cette aide ne vous demanderont jamais de vous connecter par mail.

Ne répondez pas à ces mails et signalez-les comme tentative de phishing. De plus, les SMS frauduleux peuvent contenir un lien ou une demande d’informations personnelles, ou un numéro surtaxé à appeler.

Ne cliquez jamais sur ces liens et ne fournissez aucune information personnelle et signalez ces messages aux autorités compétentes. Une autre arnaque a fait son apparition : le démarchage a domicile.

Désormais, les fraudeurs peuvent se présenter chez vous, prétendant vérifier votre éligibilité au chèque énergie. Ces derniers vont alors demander des informations personnelles ou financières.

Les agents du chèque énergie ne se déplacent jamais à domicile. Ne les laissez pas entrer chez vous et contactez immédiatement les autorités locales pour signaler la tentative de fraude.


Supportez notre travail en partageant cet article !