Gaz: le prix va exploser et voici le montant de l’énorme hausse au 1er juillet

Vous utilisez le gaz comme source d’énergie dans votre foyer ? Préparez-vous à la hausse des prix qui s’appliquera en juillet !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les Français qui carburent au gaz naturel risquent de se retrouver en difficulté. Après une augmentation des prix en mai, une nouvelle hausse s’appliquera sur votre facture en juillet. Les ménages aux revenus modestes se retrouvent particulièrement déstabilisés par cette mauvaise nouvelle.

En effet, les fournisseurs ont dévoilé le montant de la hausse et elle se révèle plus importante de prévu.

Les raisons de l’augmentation du prix du gaz à partir du 1ᵉʳ juillet 2024

Les Français qui se chauffent et cuisinent avec du gaz naturel ont subi une hausse sur leurs factures en mai dernier. Malheureusement, ils se retrouveront confrontés à une nouvelle hausse dès le 1ᵉʳ juillet.

Après une annonce qui a soulevé une vague d’indignement auprès des familles concernées, la CRE explique les raisons de la hausse.

Selon la Commission de régulation de l’énergie, les hausses fréquentes sont dues à la suppression du tarif réglementé en 2023. Depuis l’été dernier, la CRE a pour responsabilité de définir un prix de repère pour mettre en place les tarifs du gaz.

À découvrir Ces 2 marques de crème visage à éviter selon 60 millions de consommateurs

Pour cela, les coûts initiaux pris en compte comprennent le prix d’acheminement avec un taux à 42 % du coût total du gaz. Les taxes représentent 29 % et les coûts d’approvisionnement 28 %.

En plus de la suppression du tarif réglementé, la baisse du nombre de consommateurs impacte aussi sur les prix. En effet, bon nombre de Français se tournent vers d’autres sources d’énergie, ce qui fait augmenter les tarifs de distribution du gaz.

La hausse des prix sur le marché de gros engendre alors une hausse sur la facture de gaz des familles.

Enfin, cette hausse explose du prix du gaz en juillet provient également des frais d’entretien du réseau de distribution.

Selon la CRE, ces coûts s’élèvent à 1,8 milliard d’euros. Cette somme est donc répartie sur le nombre de consommateurs. Et comme le gaz attire de moins en moins de foyers, la part pour chaque ménage augmente.

Les nouveaux tarifs que les fournisseurs appliqueront sur votre facture d’énergie

Après une annonce choc qui leur a mis un coup au moral, les consommateurs savent désormais que les prix du gaz vont augmenter. Après quelques jours de silence, les fournisseurs ont dévoilé les nouveaux tarifs qu’ils appliqueront dès le 1ᵉʳ juillet.

À découvrir Cette marque de barbecue est très dangereuse selon UFC-Que Choisir

La CRE a annoncé que les foyers qui utilisent le gaz pour le chauffage subiront une hausse de 5,5 %. Pour ceux qui utilisent l’énergie pour l’eau chaude et pour la cuisson, l’augmentation s’élève à 10,4 %.

Malheureusement, l’ampleur de la hausse des prix du gaz se révèle un peu plus importante que ces chiffres annoncés. A partir du mois de juillet, le prix de référence du gaz s’élèvera à 13 centimes au kWh.

Cela correspond à une hausse de 11,7 %, malgré les 10,4 % annoncés. En juin, le prix de MWh s’élevait à 115,7 euros. Le 1ᵉʳ juillet, le tarif de référence se situera à 129,2 euros.

Pour réduire les impacts de cette augmentation sur votre budget, il reste conseillé de comparer les offres. En utilisant un comparateur en ligne, vous pouvez trouver des fournisseurs de gaz qui proposent des tarifs plus intéressants.

En changeant de fournisseur, vous pouvez faire des économies importantes sur votre facture de gaz.


Supportez notre travail en partageant cet article !