Aides financières: qui va toucher les allocations destinées aux personnes seules ?

De nombreuses aides financières sont attribuées aux familles, mais pas que. Les personnes seules peuvent aussi bénéficier d'allocations.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les allocations de la CAF concernent tout le monde. Que vous soyez en couple, en concubinage ou une personne seule, il y a forcément des aides financières pour vous.

Les nombreuses aides financières de la CAF

En France, les caisses d’allocations familiales (CAF) ou de mutualité sociale agricole (MSA) offrent un soutien quotidien aux familles. Les mères célibataires bénéficient des mêmes aides financières que les autres foyers, parfois avec des conditions plus favorables.

En effet, ces dernières peuvent parfois prétendre à diverses aides si elles remplissent les critères d’éligibilité. C’est le cas de la prime à la naissance (1.066,30 €) ou à l’adoption (2.132,58 €).

Les allocations familiales (37,14 à 148,52 € pour deux enfants) pour les foyers avec au moins deux enfants de moins de 20 ans sont aussi des aides cruciales. Et ce, au même titre que les allocations de rentrée scolaire.

La prestation partagée d’éducation de l’enfant peut aussi être touchée par les personnes seules. En plus, des allocations logement, des tarifs sociaux pour la cantine, le chèque énergie, la réduction téléphonique peuvent se voir attribuées comme aides financières.

À découvrir Cette marque de barbecue est très dangereuse selon UFC-Que Choisir

La complémentaire santé solidaire, les bourses, le Pass’Sport de 50 €, et le pass Culture peuvent aussi se voir accordés. Des aides supplémentaires peuvent être disponibles au niveau local, et un travailleur social peut aider à les obtenir en cas de faibles ressources.

Lorsque vous vivez seul et que vous avez un enfant à charge, le RSA se veut majoré pour isolement. Il se voit ainsi versé automatiquement entre la naissance de l’enfant et ses quatre ans.

Des prestations familiales pour les personnes seules

La prime d’activité se voit d’ailleurs augmentée pour les personnes isolées avec enfants à charge ou enceintes. Même son de cloche pour le complément de libre choix du mode de garde (CMG).

Ce dernier se voit majoré de 30 % pour les frais de garde des enfants de moins de 6 ans. Il se voit ainsi étendu jusqu’à 12 ans à partir de décembre 2025.

Certaines aides financières visent à compenser l’absence ou le non-versement de pension alimentaire, souvent méconnues. C’est le cas de l’aide au recouvrement des pensions alimentaires.

La CAF ou la MSA récupère ainsi les pensions alimentaires et les reverse automatiquement. En cas d’impayé, des démarches se disent entreprises pour recouvrer les arriérés.

À découvrir CAF: le montant de la prime d’activité si vous touchez 1800 euros par mois

L’allocation de soutien familial (ASF) se veut versée si l’enfant est privé de l’aide de l’un ou des deux parents. Ou si la pension alimentaire est inférieure à 195,86 €.

Des aides financières ciblées tout au long de l’année

Il y a également l’aide à la garde d’enfants pour parent isolé (Agepi). Elle s’adresse aux demandeurs d’emploi inscrits à France Travail, qui élèvent seules des enfants de moins de 10 ans et reprenant une activité ou une formation.

Pour les parents isolés, cocher la case T dans la déclaration de revenus permet de bénéficier d’une demi-part supplémentaire. Et ce n’est pas la seule aide financière disponible.

En cas de veuvage, vous pouvez aussi demander la pension de réversion de votre conjoint défunt si vous étiez marié(e). Ou celle de votre ex-conjoint en cas de divorce.

Il est aussi possible de bénéficier de l’allocation veuvage si vous avez moins de 55 ans. Les enfants peuvent recevoir une pension temporaire jusqu’à 21 ans et une pension de réversion.

Pour connaître vos aides, la CAF dispose d’un numéro de téléphone, le 3230. Vous pouvez aussi vous rendre en point d’accueil CAF ou sur les espaces France service.


Supportez notre travail en partageant cet article !