Retraite Agirc-Arrco: qui va toucher le bonus de 10% ? Les Français concernés

Très bonne nouvelle pour tous ceux qui touchent la retraite Agirc-Arrco, un bonus de 10 % est prévu, les Français concernés !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Si vous êtes un salarié du secteur privé, vous cotisez alors obligatoirement au régime de retraite Agirc-Arrco, une retraite complémentaire. Ces cotisations vous permettent alors de bénéficier, à l’âge de la retraite, d’une pension qui vient s’ajouter à votre retraite de base de la Sécurité sociale.

Le malus temporaire de 10 % appliqué sur les pensions de retraite Agirc-Arrco a pris fin le 1ᵉʳ avril. Qui profitera alors d’un bonus de 10 % ?

Retraite Agirc-Arrco : Fin du malus

Le malus de 10 %… Que l’on appelle aussi « coefficient de solidarité », desservait les retraités du secteur privé depuis 2019, date de son entrée en vigueur.

Quel était alors son principe ? Si une personne prenait sa retraite à l’âge légal, elle avait alors une décote temporaire de 10 %, pendant 3 ans, sur sa complémentaire retraite Agirc-Arrco.

Pour percevoir cette décote en entier, il fallait travailler un an de plus que l’âge légal. Et si vous poussiez encore plus, vous pouviez espérer un bonus de 10 %.

À découvrir Ces 2 marques de crème visage à éviter selon 60 millions de consommateurs

Cette mesure, qui a fait son entrée en vigueur en 2019, visait donc à inciter les salariés à travailler un an de plus. Même s’ils remplissaient les conditions légales pour partir à taux plein.

À défaut, la complémentaire retraite Agirc-Arrco appliquait donc un malus de 10 % sur la pendant 3 ans. Er, une petite partie d’entre eux bénéficiaient alors d’un taux réduit de 5 %.

Avec la réforme des retraites et le report de l’âge légal, cette mesure cette mesure passait mal.  Tout le monde semblait alors d’accord sur le principe d’une suppression de ce malus. C’est chose faite !

En effet, le malus a pris fin à l’automne pour les nouveaux retraités. (Départ à la retraite à partir du 1ᵉʳ décembre 2023). Et, la mesure s’applique depuis le 1ᵉʳ avril 2024 pour ceux dont le départ en retraite est antérieur à la date du 1ᵉʳ décembre 2023. Environ 700 000 retraités du secteur privé sont concernés.

Le bonus qui concerne les assurés qui reportent leur départ à la retraite de 2 à 4 ans est maintenu… Mais pour les personnes qui ne sont pas concernées par la réforme des retraites !

Le report du départ en retraite permet-il encore de majorer la retraite Agirc-Arrco ?

La réponse est « non » ! En effet, les salariés du secteur privé, nés à compter du 1ᵉʳ septembre 1961, et qui peuvent liquider leur retraite du régime de base à compter du 1ᵉʳ décembre 2023, ne peuvent plus bénéficier du coefficient de majoration temporaire de leur retraite Agirc-Arrco.

À découvrir Cette marque de barbecue est très dangereuse selon UFC-Que Choisir

Ce bonus permettait alors de majorer la pension de 10 à 30 %, pendant un an, selon la durée du report du départ à la retraite.

En résumé, peuvent encore bénéficier de cette majoration de la pension de retraite Agirc-Arrco, jusqu’à extinction de leurs droits :

– Les retraités qui percevaient une retraite complémentaire avec une majoration au 1ᵉʳ décembre 2023
– Les assurés nés avant le 1ᵉʳ septembre 1961 qui reportent leur départ à la retraite de 2 à 4 ans.

Bonus : Combien allez-vous y gagner ?

« La suppression du malus représente un gain plus ou moins important selon le nombre de points que vous aurez cotisés à l’Agirc-Arrco. Les cadres, qui cotisent davantage que les employés, profitent ainsi davantage de cette évolution », explique alors le site La retraite en clair.fr.

Par exemple, si votre pension de retraite Agirc-Arrco s’élevait à 500 € par mois avant application du malus… Vous allez gagner 50 € par mois avec la suppression de la décote de 10 %. Ce qui correspond alors à 1 800 € sur 3 ans.

Si votre pension complémentaire s’élevait à 800 € par mois avant l’application du malus… Vous allez gagner 80 € par mois avec la fin de la décote de 10 %. Ce qui correspond alors à 2 880 € sur 3 ans.


Supportez notre travail en partageant cet article !