Retraite: cet énorme écart entre les hommes et les femmes en France

Les écarts de pension de retraite entre femmes et hommes sont importants. Cette différence est de 40% en retirant la pension de réversion.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

En France, les hommes et les femmes ne sont pas égaux quand il s’agit de pension de retraite. Les femmes en retraitées perçoivent, en effet, en moyenne une pension inférieure de 40 % à celle des hommes. Plusieurs facteurs sont la cause de cet écart, dont, entre autres, les différences de carrières, de salaires et d’espérance de vie.

Malgré toutes les mesures de la réforme, ces inégalités hommes / femmes perdurent et sont un sujet des plus brulants. Mais pourquoi cet écart ?

Les femmes perçoivent des retraites moins élevées que les hommes

En 2021, les différents régimes français ont versé des pensions de retraite à 17 millions de personnes. Ce chiffre correspond alors à 100 000 personnes de plus par rapport à 2020. Cela représente un peu plus de 25 % de la population française, donc 1 personne sur 4.

Et, parmi ces 17 millions de retraités, on retrouve alors :

– 14, 9 millions de retraités du régime général
– 3,7 millions de la fonction publique
– 2,3 millions de la MSA (salariés et exploitants agricoles),
– 1 million de retraités d’un régime spécial
– 500 000 d’un régime de profession libérale

À ce chiffre s’ajoute 1 million d’actifs qui perçoivent une partie de la pension de réversion suite au décès de leur conjoint, mais qui ne sont pas encore à la retraite.

En mars 2024, la CNAV avait publié son rapport annuel du régime général. Selon ce rapport, le montant moyen des pensions du régime général en 2023 était de 814 euros bruts par mois.

À découvrir Ces 2 marques de crème visage à éviter selon 60 millions de consommateurs

Mais l’écart entre les femmes et les hommes est très importants. En effet, la pension de retraite des femmes, hors réversion, est inférieure de 40 % à celle des hommes.

Ainsi, les hommes perçoivent une pension moyenne de 922 euros bruts par mois. Tandis que du côté des femmes, le montant moyen est de 729 euros bruts.

Un montant moyen inférieur à celui des hommes

Une chose est sure, les femmes gagnent, en général, en moyenne 16 % de moins que les hommes. Donc, en toute logique, cela se répercute sur le montant de leur pension de retraite.

Selon la dernière étude que la DREES a publiée en juin 2023, les pensions moyennes des femmes (hors pensions de réversion) étaient inférieures de 40 % à celles des hommes.

En effet, la pension moyenne des femmes est de 1 401 euros. Tandis que celle des hommes est de 1 955 euros.

Quelles sont les autres causes de ces inégalités sur les montants de la pension de retraite hommes / femmes ?

Une espérance de vie plus longue pour les femmes est l’une des causes de cet écart.

En effet, selon l’INSEE, les femmes vivent en moyenne 5 ans de plus que les hommes. Aussi, selon la DREES, elles passent 4 ans de plus à la retraite que les hommes. Cela signifie qu’elles ont besoin d’une retraite plus longue et donc de plus d’argent.

Rappelons, pour mémoire, que 14,4 % des femmes qui sont à la retraite vivent sous le seuil de pauvreté. Tandis que 9,2 % des hommes dans le même cas vivent sous le seuil de pauvreté.

À découvrir Cette marque de barbecue est très dangereuse selon UFC-Que Choisir

De plus, les femmes subissent toujours de carrières en dents de scie. Par conséquent, le niveau de leur retraite le ressent. En effet, elles cumulent moins de trimestres cotisés et partent encore plus tard que les hommes à la retraite.

Selon les chiffres de la DREES, les liquideraient leurs droits à la retraite environ 10 mois après les hommes.

Les causes de ces carrières en dents de scie sont les suivantes :

– la maternité et la parentalité

– les soins aux aidants

– la précarité de l’emploi que les femmes subissent plus que les hommes

Vous l’aurez compris, tous ces facteurs constituent un frein majeur à l’égalité hommes femmes en matière de retraite.

Aussi, à noter que certains régimes de retraite, comme ceux des fonctionnaires, favorisent encore les hommes.


Supportez notre travail en partageant cet article !