Chèque énergie: 1 million de Français totalement oubliés, les concernés

Le chèque énergie a profité à de nombreux Français. Cependant, plus d'un million de personnes ont été oubliées parle gouvernement...

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

En France, le chèque énergie apporte une aide importante aux Français qui en ont besoin. Cependant, cette année, de nombreuses personnes ont été oubliées par le gouvernement.

Le chèque énergie apporte un soutien indéfectible aux Français

Le chèque énergie est une aide mise en place par le gouvernement français pour aider les ménages à revenus modestes à payer leurs factures d’énergie. Il peut être utilisé pour plusieurs choses.

Il permet donc de régler les dépenses liées à l’énergie, telles que les factures d’électricité, de gaz, de fioul, de bois ou d’autres sources d’énergie. Ainsi que certains travaux de rénovation énergétique.

L’éligibilité au chèque énergie se veut déterminée en fonction du revenu fiscal de référence (RFR). Mais aussi de la composition du ménage (calculée en unités de consommation).

Seuls les ménages avec un revenu fiscal de référence par unité de consommation inférieur à un certain seuil sont éligibles. Le montant du chèque énergie varie ainsi selon le revenu et la composition du ménage.

Il se dit compris entre 48 et 277 euros par an. D’ailleurs, le chèque énergie peut se voir utilisé pour payer les factures d’énergie directement auprès des fournisseurs d’énergie.

À découvrir Cette marque de barbecue est très dangereuse selon UFC-Que Choisir

Mais aussi les dépenses de rénovation énergétique chez des professionnels certifiés « Reconnu garant de l’environnement » (RGE). Les charges de chauffage incluses dans les redevances de certains logements-foyers se disent également prises en compte.

Des réductions significatives

Chaque année, le chèque énergie se voit envoyé automatiquement aux bénéficiaires une fois par an, généralement au printemps. Les bénéficiaires n’ont aucune démarche à effectuer pour le recevoir.

Le chèque énergie vise à aider les ménages les plus modestes à faire face à leurs dépenses énergétiques. Et ainsi réduire la précarité énergétique.

En encourageant l’utilisation du chèque pour des travaux de rénovation énergétique, il favorise aussi la transition énergétique. Mais aussi l’amélioration de l’efficacité énergétique des logements.

Si le chèque énergie n’est pas utilisé avant sa date de validité (en général un an), il peut se voir converti en un nouveau chèque valable pour l’année suivante. D’ailleurs, sachez que le chèque énergie est cumulable avec d’autres aides.

Telles que les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), les aides des collectivités locales. Ou encore les crédits d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

Le dispositif du chèque énergie a connu plusieurs ajustements depuis sa création en 2018. Notamment une augmentation du montant moyen pour tenir compte de l’augmentation des prix de l’énergie.

À découvrir CAF: le montant de la prime d’activité si vous touchez 1800 euros par mois

Des millions de personnes oubliées

En 2023, 5,6 millions de foyers ont bénéficié du chèque énergie. Cette aide, dont le montant varie de 48 à 277 euros, vise à aider les Français à payer leurs factures de gaz, d’électricité, de fioul ou à financer une partie des travaux de rénovation énergétique.

Bien que l’envoi de ce chèque soit en principe automatisé, certaines associations de consommateurs ont signalé que près d’un million de foyers n’ont pas reçu cette aide en 2024. Et savez-vous pourquoi ?

En effet, la suppression de la taxe d’habitation pour les résidences principales, auparavant utilisée pour attribuer le chèque énergie, a entraîné cet oubli. Les foyers devenus éligibles en 2024, surtout ceux ayant vu leurs revenus baisser entre 2021 et 2022.

Mais aussi ceux ayant accueilli un enfant en 2022 ou encore ceux qui viennent d’entrer dans la vie active. Pour être éligible au chèque énergie, le revenu fiscal de référence de 2022, inscrit sur la déclaration de 2023, doit être inférieur à 11 000 euros par UC.

Les unités de consommation se calculent comme suit. 1 UC pour le premier adulte, 0,5 UC pour chaque personne supplémentaire de 14 ans ou plus, et 0,3 UC pour les enfants de moins de 14 ans.

Si le simulateur indique que vous êtes éligible au chèque énergie 2024, ou si vous pensez avoir droit à un montant plus élevé que celui déjà reçu, vous devrez en faire la demande sur le site chequeenergie.gouv.fr. Dès que le formulaire sera disponible.

Ce dernier est disponible depuis le jeudi 4 juillet et jusqu’au 31 décembre 2024. Vous pouvez également appeler le 0 805 204 805 ou vous rendre dans un centre France Service.


Supportez notre travail en partageant cet article !